JEAN-PHILIPPE DARNAULT, PDG d’ANIMALIS

« Cette plate-forme est le chaînon manquant du Web au service des refuges »

Solidarité-Refuges : Animalis a souhaité rejoindre, dès la première heure, la plateforme Solidarité-Refuges. En quoi rejoignez-vous ses ambitions ?

Jean-Philippe Darnault : La notion de communauté, d’entraide est mon leitmotiv. Animalis s’est toujours inscrit dans cette démarche, à savoir collaborer étroitement avec les associations de protection animale et les refuges. C’est dans les gènes de l’enseigne que j’ai fondée il y a maintenant 20 ans et qui dépassait déjà à l’époque cette notion de simple entreprise de distribution. Aujourd’hui, nous le formalisons et le concrétisons de manière plus ouverte et officielle via l’Arche des Associations, que nous avons fondée il y a bientôt 4 ans et qui va bien au-delà de l'entraide.
C’est plus d’actualité de nos jours, il est vrai cette notion de partage, d’entreprise citoyenne au service d’une cause. Nous sommes très fiers de démarrer ce beau projet de plate-forme qui correspond tout à fait aux valeurs que nous défendons. Unir nos compétences, agir ensemble, fédérer pour mieux faire gagner cette cause que beaucoup défendent de manière isolée. Ensemble, nous sommes plus forts, et ensemble nous pouvons surtout aller plus loin. Cette plate-forme est le chaînon manquant du Web. C’est comme je dis en riant le « Meetic de la cause animale ». On se rencontre, on construit et on avance !

Animalis a toujours été un soutien pour les refuges et associations. Pouvez-vous nous dire comment se concrétise cette aide ?

Nous leur mettons à disposition de nombreux moyens, à commencer par notre réseau de 43 magasins au sein duquel, elles peuvent régulièrement exposer, recruter des bénévoles et familles d’accueil, se faire connaître, collecter et, dans le cas des associations de protection animale, faire adopter leurs protégés. En effet, notre fédération compte 3 familles d’associations : Protection , Médiation et Défense/Connaissance des Droits de l’Animal, c’est en cela qu’elle est également un peu unique en son genre. Par ailleurs, nous leur offrons régulièrement des stands au sein des plus gros salons animaliers en France où elles peuvent représenter leurs différentes actions. Nous travaillons aussi à du mécénat de compétences avec la mise à disposition à la fois de compétences de notre comité et au sein des équipes Animalis au siège avec, par exemple, réalisation de flyers – de sites Internet ou de logos… mais aussi des formations (TAV et premiers secours animaliers) offertes ou en co-financement. Nous réalisons également des événements comme celui fait sur le parvis de la Gare de Lyon avant les départs en vacances et beaucoup d’autres à venir en 2019. Enfin bien évidemment nous collectons des dons via nos équipes magasins : financiers, par le micro don en caisse, et matériel grâce à la « boîte à bonheurs » (qui collecte paniers, accessoires, alimentation… déposés par les clients). Sans parler des échanges qui se créent entre les associations au sein de l’Arche. Co-voiturages, etc. Une belle communauté solidaire et active.

Avec Solidarité-Refuges, comment envisagez-vous d’étendre cette aide que vous apportez déjà ?

En profitant de cette mise en avant médiatique supplémentaire qui nous est offerte. Nous sommes tous un maillon d’une chaîne et le réseau que nous allons générer via cette plate-forme est formidable. Il va ouvrir sur de nouveaux horizons, contacts, idées, suggestions… ou offres de produits comme par exemple, dans nos entrepôts dans nos magasins, il nous arrive d’avoir des produits que nous ne souhaitons pas proposer à la vente que ce soit un emballage abîmé ou de l’alimentation qui est proche de sa date de péremption que nous retirons de nos linéaires. Nous détestons le gâchis chez Animalis. A chaque fois, nous faisons appel à notre communauté d’associations ou postons un message sur les réseaux sociaux pour faire savoir que nous procédons à une distribution gratuite. Cette plate-forme nous sera très utile car elle permettra d’en faire profiter des petites associations de proximité qui ne le savent pas et que nous ne connaissons pas. C’est un exemple, mais je suis sûr qu’il y en aura plein d’autres. Comme le problème récurrent du co-voiturage qui est un réel souci pour les associations. Grâce à cette plate-forme, cela va simplifier les échanges… et faire gagner du temps. Et nous savons tous combien le temps est précieux pour sauver des vies.

Animalis est une animalerie qui vend des accessoires mais aussi des animaux. Quels engagements prenez-vous vis-à-vis d’eux et de ceux qui les achètent dans vos magasins ?

Tout d’abord, tous mes collaborateurs sont amoureux des animaux, passionnés et experts. Ceux qui viennent dans nos magasins y trouvent un accueil, des conseils, des échanges et partages focalisés sur le bien-être de nos animaux.
Nous sommes responsables de ceux-ci depuis leur naissance (contrôle en amont, traçabilité…) jusqu’à la fin de leur vie. En cas de difficultés ou aléas de la vie pour les propriétaires, nous nous organisons pour assurer l’accompagnement de l’animal et lui trouver un nouveau foyer. Nous avons notre propre structure (Animalis Protection Animale) qui prend le relais. C’était une condition sine qua none de fonctionnement dès la création d’Animalis. Fort heureusement, l’APA n’est pas très sollicitée !

Vous-même, monsieur Darnault, êtes-vous propriétaire d’un animal ? Et vos employés ?

Au niveau familial, nous sommes une famille réduite mais nos amis animaux sont très nombreux : chats, chiens, poissons, tortue, serpent. Ils nous accompagnent partout ou il y a toujours un membre de la famille pour les câliner pendant nos absences. Au campus (le siège d’Animalis Ndlr), les animaux sont rois et tous sont largement représentés. Nous avons d’ailleurs été la première entreprise à recevoir la distinction « Pet Friendly » à la française en 2016. Je sais que l’ensemble des collaborateurs sont possesseurs d’animaux et pendant leur temps libre sont éleveurs, éducateurs, formateurs, pensions, pet sitters… Vous seriez hallucinés par le nombre d‘animaux dans la famille Animalis, plusieurs dizaines de fois le nombre de nos équipiers. On ne travaille pas chez Animalis par hasard !

Animalis, c’est combien de magasins en France ?

Animalis, ce sont 43 magasins en France et un site de vente en ligne.